Étirements après le sport

Après la pratique sportive, pour favoriser la récupération,il faut pratiquer les étirements. A l’inverse de la période d’échauffement, il faut utiliser les étirements passifs.

Les étirements passifs

C’est un allongement lent, progressif d’un groupe musculaire à la recherche d’un gain d’amplitude. Il s’effectue après les matchs ou les entraînements pour favoriser la récupération. L’étirement se fait en respectant les limites physiologiques.

Objectifs

  • Rééquilibrer, lutter contre les raideurs.
  • Accélérer la circulation par un phénomène de pompage vasculaire.
  • Favoriser le retour au calme, la détente physique et psychique après l’effort.

Position

Ces étirement sont effectués dans le meilleur des cas (temps et terrain) en 2 phases:

  1. Debout avec un appui.
  2. Assis ou couché.

Si le temps vous manque ou si le terrain est inadapté, vous pouvez ne faire qu’une seule de ces 2 phases.

Durée

Il faut tenir au minimum la position d’étirement durant 15 secondes sans depasser les 30 secondes. Il ne faut pas étirer brusquement le muscle ni par à coups mais au contraire mettre en tension progressive. Votre sensation est primordiale pour savoir si l’étirement est efficace.

Séance type

Nous vous proposons un exemple de séance type d’étirements après la pratique sportive génerale. Il faut bien entendu adapter sa séance d’étirements en fonction de l’activité pratiquée. Nous vous proposerons bientôt un article en fonction des sports les plus pratiqués.

Contre indications

Premièrement, il ne faut pas étirer un muscle lésé ou aprés une blessure sans avoir l’avis d’un professionnel.

Deuxièmement, les dernières études effectuées tendent à démontrer que les étirements réalisés après une séance d’entraînement, dont on sait qu’elle provoquera des courbatures, n’apporteront aucune amélioration. (pour plus d’information veuillez consulter le site de la FFT).

Par conséquent, il paraît souhaitable de ne pas étirer un muscle suite à une séance dont on sait qu’elle entraînera des courbatures (reprise de saison, séance d’une intensité supérieure à d’habitude, apprentissage d’une nouvelle technique, renforcement musculaire de type pliométrique ou statodynamique).